David MEUNIER

Domiciliado en Erezée (6997, Bélgica)
Nacido en Aye (6900, Bélgica) el sábado, 2 de marzo de 1985
Fallecido en Bonneville (5300, Bélgica) el lunes, 26 de diciembre de 2005 a la edad de 20 años

Espace « condoléances » 

Este espacio de pésames se creó el lunes, 26 de diciembre de 2005.

In memoriam

Cet espace « condoléances » est dédié à la mémoire de David MEUNIER. Chacun peut s’y recueillir, déposer une carte de visite ou un message de condoléances. Utilisez les liens ci-dessous pour consulter les marques de sympathie ou intervenir vous-même. 
N’hésitez pas à renseigner cette page à vos connaissances. Ceux qui sont loin ou qui n’ont pas la possibilité de se joindre à la cérémonie trouveront ici une façon simple de montrer leurs sentiments à la famille dans ce moment difficile. 
Merci d’avance. 

8 mensajes (3 no publicados)
 
Pésames 

Nous présentons à la famille nos sincères condoléances
Nous sommes allés jusqu' Erezée pour la veillée de prières. Nous pensions que c'était à l'église. Nous avons cherché et nous n'avons jamais trouvé.

Francis et Josette Toussaint - Bertrand- 28/12/2005

Pésames 

Nous vous prions de bien vouloir accepter nos sincères condoléances.
Eliane et Arthur Closset-Ducamp

Closset-Ducamp- 28/12/2005

Pésames 

Nous prenons une vive part à votre chagrin. Affectueusement et tristement.

Claude, Evelyne, Hélène et Marie Lambert-Goubau- 28/12/2005

Pésames 

Cher Collège,
Mon Cher Guy et à toute la famille,

Cette avec une grande émotion que j'ai appris le décès du gamin.Mon épouse et moi-même nous comprenons votre douleur, car tu le sais nous avons vécu une telle expérience.
Dans le grand malheur qui vous frappe nous placons notre tritesse auprès de la vôtre . Je te prie, mon cher Guyet à ton épouse, d'accepter nos sincères condoléances ainsi que toute notre sympathie attristée dans cette cruelle épreuve.

louis thomas et son épouse

Louis THOMAS- 27/12/2005

Pésames 

Je veux m’associer à tous ceux qui prennent part à votre affliction. Veuillez recevoir mes condoléances très sincères et croire en mes respectueux sentiments.

Gilbert Remacle- 27/12/2005